Accueil > Élections > Municipales > Municipales 2001 > Lettre n°1 - Novembre 2000 > Le mot de Monique Verdier, responsable du secteur “Vie Sociale” de (...)

Le mot de Monique Verdier, responsable du secteur “Vie Sociale” de UNION-IDÉES Pour Beaumont

mercredi 1er novembre 2000, par le bureau

Je suis issue d’un milieu où la solidarité tenait une grande place puisque ma mère exerçait la profession de sage-femme en milieu rural et était confrontée aux problèmes quotidiens des familles. Cet exemple m’a amenée à prendre conscience de l’aide que je pouvais apporter autour de moi et a sans doute favorisé le militantisme syndical et associatif, qui font partie de ma vie depuis longtemps.

C’est ainsi que, à Beaumont, j’ai choisi de m’investir dans le secteur “vie sociale”. Par sens de la solidarité bien sûr, mais aussi avec le souci de l’efficacité et la volonté de trouver des solutions aux divers problèmes, individuels ou collectifs, que peuvent rencontrer nos concitoyens.

Élue pendant presque 6 ans de la liste UNlON-IDÉES Pour Beaumont, je l’ai représentée à la commission administrative du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS). Cette riche expérience m’a montré que l’équipe en place n’avait pas de projet social global.

Pourtant le CCAS est tout désigné pour mettre sur pied les actions nécessaires pour l’emploi, la petite enfance, les services aux personnes âgées ou handicapées ...

Aujourd’hui tous les membres de la commission “vie sociale” d’IDÉES Pour Beaumont, après un travail de recherches, informations, contacts, comparaisons ... vous présentent de vraies propositions pour Beaumont. Découvrez les dans ces pages !