Accueil > Élections > Municipales > Municipales 2001 > Lettre n°4 - Février 2001 > La parole à François Saint-André

La parole à François Saint-André

jeudi 1er février 2001, par le bureau

Comment voyez-vous votre rôle en matière d’urbanisme ?

L’urbanisme est un des secteurs où le Maire et son équipe ont un pouvoir important, par le biais du Plan d’Occupation des Sols, par les programmes d’investissements , par la maîtrise de la voirie. Mais si on veut véritablement intervenir positivement sur l’urbanisme, il faut une réflexion, s’entourer de personnalités compétentes et avoir un projet. C’est le cas avec notre équipe.

N’est-il pas déjà trop tard ?

Lorsque je discute avec nos concitoyens, il est vrai que j’entends : « le mal est déjà fait, on ne peut plus changer, etc. ». Certes, l’urbanisme aurait pu être traité de façon beaucoup plus pertinente sur de nombreuses réalisations. Je pense entre autres au Grand Champ ou encore à l’implantation de la maison de retraite. Mais sur d’autres secteurs, il est grand temps d’intervenir. Nos propositions de “chemin vert”, en mettant en valeur les zones vertes de la Châtaigneraie et de l’Artière, l’aménagement de l’espace allant de la future Maison des Beaumontois à l’emplacement initialement prévu par la pénétrante (que, bien sûr, nous remettons en cause), la réhabilitation urgente du bourg, en mettant l’accent sur le logement social, la reconquête de la Place du Parc à Boisbeaumont, en sont les exemples.

Votre programme n’est-t-il pas trop ambitieux ?

Notre commune mérite des projets. Certains ne xseront pas réalisés en quelques mois, je pense en particulier à la rénovation du bourg, mais l’élan devra être donné rapidement car il faut plusieurs années pour mener à bien de telles actions. Ces nouveaux aménagements pourront être étudiés dans des délais rapprochés. L’intercommunalité sera mise à profit pour intégrer les grands projets, tels que la piscine ou la mise en valeur de la vallée de l’Artière, dans le cadre de Clermont-Communauté. De plus, une nouvelle ambition pour Beaumont donnera, j’en suis sûr, plus envie à nos concitoyens de se sentir bien dans la cité et de vivre ensemble en harmonie. Dans ce cadre les problèmes de la propreté et de la sécurité des espaces publics seront une priorité des services municipaux.