Accueil > Élections > Municipales > Municipales 2001 > Lettre n°4 - Février 2001 > La démocratie participative : levier d’une bonne politique

La démocratie participative : levier d’une bonne politique

jeudi 1er février 2001, par le bureau

La mise en place d’une bonne politique d’urbanisme impose de s’entourer de techniciens et de spécialistes (les “gens du métier”), mais aussi d’élaborer un projet et d’y associer la population, c’est-à-dire nous tous.

Tout en conduisant ce que l’on appelle un “Diagnostic Social Urbain” (DSU) pour connaître l’état réel de l’habitat et des besoins, nous ferons des propositions concrètes soumises à une véritable consultation : quartiers par quartiers, rues par rues, les projets seront soumis à l’ensemble de la population afin qu’ils soient critiqués et amendés, avant la position définitive prise par l’exécutif.

Grâce à cette méthode de démocratie participative (déjà pratiquée dans d’autres communes comme à Aulnat par exemple), l’amélioration de notre ville devient l’affaire de tous.