Accueil > Élections > Municipales > Municipales 2001 > Lettre n°4 - Février 2001 > L’affaire des réseaux

L’affaire des réseaux

jeudi 1er février 2001, par le bureau

À Beaumont, les réseaux ne donnent guère satisfaction.

Un nombre croissant derues, caves, maisons, sont inondées au moindre orage : il faut établir un diagnostic des réseaux d’assainissement et programmer les travaux nécessaires.

La circulation automobile génère des dangers : une réflexion avec les riverains qui vivent ces nuisances sera menée afin de mettre en place les mesures utiles. Le stationnement peut entraver les déplacements automobiles et piétons : parfois un marquage au sol peut aider à résoudre ces difficultés.

La seule piste cyclable est dangereuse (elle traverse l’avenue de l’Europe !) : notre “chemin vert” sera le premier maillon d’un ensemble à venir.

Les fils électriques ou téléphoniques défigurent la ville : des contacts avec les divers opérateurs pourront améliorer la situation.

Les usagers sont directement concernés par ces nuisances. À partir de ces constats, nous aurons systématiquement le réflexe de réfléchir ensemble et sur le long terme. Au bout du compte, en évitant les rues défoncées et les terrassements inutilement répétés, ce sera aussi un moyen d’éviterle gaspillage