Accueil > Édito > Une politique gouvernementale désastreuse

Une politique gouvernementale désastreuse

lundi 25 avril 2005, par Le Groupe IDÉES Pour Beaumont

Régulièrement, le groupe Idées pour Beaumont apporte son éclairage sur l’action municipale. L’énergie de ses élus est consacrée à l’amélioration de la vie communale. Cela n’empêche pas, au contraire, d’être aux prises avec une politique gouvernementale désastreuse qu’il est de notre devoir d’analyser et de dénoncer.

Un contexte désastreux

Les masques tombent. Les résultats gouvernementaux sont affligeants. L’information, pourtant si complaisante, ne peut dissimuler de cruelles évidences : +de 10% de demandeurs d’emploi, le bilan en trompe-l’œil de M. Sarkozy quand il était ministre de l’Intérieur, une réforme M. Douste-Blazy dont les mutuelles annoncent les effets dévastateurs sur la santé et les dépenses afférentes, les services publics sans cesse agressés, 90% des maires inquiets du désengagement de l’État… La liste est longue des échecs de la droite. Où en est-on de la fracture sociale ? de la France d’en bas ?

Tout ceci dans le cadre d’un libéralisme échevelé. Celui-là même qui est la clé de voûte du traité constitutionnel sur l’Europe qu’il faudrait avaler sans mot dire, au nom d’une modernité qui est d’abord celle des délocalisations.

Quelles réponses ?

De tristes affaires récentes (ex. : M. Gaymard) peuvent conduire à un écœurement, un éloignement de la vie publique. Nous pensons au contraire qu’il faut agir. Les jeunes ne veulent pas d’une réforme néfaste pour l’éducation : ils le font savoir. Les chercheurs refusent d’être dupés : ils se battent. Les salariés subissent les atteintes à leur niveau de vie : ils manifestent. Seule l’action collective est porteuse d’espoir et de succès à venir.

Les élus Idées pour Beaumont veulent, par leur pratique quotidienne, redonner un peu de cette confiance indispensable pour ne pas sombrer dans un repli individualiste, stérile et même nocif.