Accueil > Édito > Une action sociale organisée

Une action sociale organisée

vendredi 24 décembre 2004, par Le Groupe IDÉES Pour Beaumont

En matière d’action sociale, les moyens d’une commune paraissent quelque peu limités. En effet, la politique nationale, actuellement très négative pour les plus défavorisés, pèse lourd. De plus, nombre de compétences sont désormais assumées par le conseil général. Il n’empêche. Pour le groupe IDÉES Pour Beaumont, la solidarité reste une priorité.

Des réalisations concrètes

Un bilan de notre action a déjà été dressé dans ce bulletin voici 2 ans. Les premières réalisations ont été confortées : fonctionnement d’un vrai CCAS dans les locaux de la Maison des Beaumontois, poursuite des partenariats avec la Mission locale pour l’emploi, et avec la CAF, accentuation des efforts en direction des personnes à mobilité réduite (salués par leurs représentants).

La volonté de mettre à disposition des logements sociaux de qualité se concrétise par l’équipement concerté du plateau de la Mourette ou par la rénovation de l’immeuble “de la Tour” dans le centre-bourg. Le relais d’assistantes maternelles, implanté au cœur de la Maison des Beaumontois, répond à des attentes anciennes. Au-delà de ces quelques exemples, le souci constant de la dimension sociale caractérise notre groupe dans ses décisions.

Quelques perspectives

Chaque aménagement de voirie intègre les déplacements des personnes âgées, handicapées ou avec poussettes par la multiplication de zones sécurisées, plus accessibles. De même, le futur PLU garantit la pérennité et l’extension de la zone des jardins, si utiles aux familles modestes et aux échanges sociaux. Bien entendu, la réflexion sur une structure liée à la petite enfance et sur un établissement d’accueil de personnes âgées (type EHPAD) est indispensable dans le quartier de La Mourette. Il en est de même d’un meilleur service aux personnes âgées pour le maintien à domicile et répondant aux divers besoins (repas, accompagnement…)

Concernant l’emploi, le projet de création de la deuxième tranche de Champ-Madame offrira des perspectives d’emploi. De même, les aides communales à la rénovation de façades dans le bourg constituent un levier non négligeable pour les métiers du bâtiment les plus innovants.

Ce “label social” est un peu la marque de fabrique d’IDÉES Pour Beaumont. Soyez assurés qu’à l’aube de la nouvelle année, pour laquelle nous vous présentons nos vœux les plus sincères, nous veillerons à en maintenir la sauvegarde et le développement.