Accueil > Bulletins > Année 2000 > Lettre n°1 - Novembre 2000 > Un vrai projet social

Un vrai projet social

mercredi 1er novembre 2000, par le bureau

Le constat est assez affligeant : il n’y a quasiment pas de politique sociale à Beaumont. Certes nous sommes une commune plutôt “privilégiée”, mais pourtant les problèmes sociaux existent. Nous sommes tous susceptibles d’être touchés un jour. Il y a le chômage, voire la précarité, et c’est une préoccupation majeure de notre équipe. Il y a aussi tout ce qui tourne autour de la petite enfance. Il y a l’insertion des personnes handicapées dans la vie communale et la place qui devrait être faite à nos aînés retraités, actifs ou malades. Pour les uns comme pour les autres, le maintien à domicile peut devenir une préoccupation majeure.

Depuis longtemps, l’équipe de la liste UNION-IDÉES Pour Beaumont réfléchit sur ce dossier. C’est le fruit de ce travail (résumé par souci de clarté) que nous vous présentons : voilà notre projet pour notre commune. Le pivot de sa réalisation sera la mise en place d’un véritable Centre Communal d’Action Sociale (CCAS), chargé de mettre en œuvre les grands axes de notre politique : en faveur de l’emploi et du logement social, pour le bien-être des enfants et pour une bonne prise en considération des problèmes liés aux handicaps et à la maladie.

Monique VERDIER, déjà élue depuis 1995 et membre du Conseil d’Administration du CCAS, a pris à cœur d’en être responsable. Elle explique son engagement.

Dans les choix que nous ferons, ce projet social sera une priorité, associé à nos propositions en matière d’urbanisme ainsi qu’à la mise en place d’une pratique de démocratie participative. Ainsi, au jour le jour, nous construirons le Beaumont de l’avenir.