Accueil > Opinions > Traitement des déchets ménagers : le bon sens l’emporte enfin !

Traitement des déchets ménagers : le bon sens l’emporte enfin !

mercredi 18 juin 2008, par Hervé Mantelet

Les Verts du Puy-de-Dôme, comme les nombreux citoyens qui se sont mobilisés depuis cinq ans, se félicitent de la décision du préfet de renoncer à l’autorisation d’exploiter l’incinérateur départemental projeté à Clermont-Ferrand par le VALTOM. 

Enfin, le bon sens l’emporte : brûler nos déchets ménagers est écologiquement idiot en ne recyclant pas les matières, est dangereux pour la santé publique, et a un coût d’investissement très très cher. Sur ce dossier aussi, ce que clament depuis longtemps les écologistes finit par être entendu.

Maintenant, c’est au conseil général du Puy de Dôme de revoir enfin le plan départemental des déchets ménagers, d’envisager :

  • la réduction en amont du volume des déchets,
  • un tri sérieux et ambitieux, y compris des matières organiques,
  • un traitement biologique de ces dernières (compostage et méthanisation),
  • des filières de recyclage et de valorisation à grande échelle,
  • et des Centres d’enfouissement technique propres pour stocker de vrais ultimes au plus près des lieux de collecte.

La valorisation énergétique ne passe pas seulement par l’incinération : la méthanisation de la partie biodégradable de nos déchets produit à moindre coût et sans danger du gaz qui peut être utilisé en électricité, en chauffage ou en carburant. Dans une récente lettre ouverte au préfet, les Verts 63 ont chiffré à 3 milliards de kw/h l’équivalent énergétique que produirait ce processus appliqué à la collecte du VALTOM, sans y joindre les déchets agricoles... A l’heure où le pétrole vient de passer à 140 $ le baril et va continuer d’augmenter, il n’est même plus besoin d’être écologiste pour se rendre à l’évidence. Le plan départemental révisé devra envisager, par bassins de vie, de tels traitements, que nous avons toujours prônés.

Absents du conseil général à cause d’un mode électoral non proportionnel, les Verts 63 n’auront néanmoins de cesse de peser pour l’installation de pôles de traitement écologique et économique de nos déchets.