Accueil > Vos élus > Retours sur le conseil municipal du mercredi 4 février 2015

Retours sur le conseil municipal du mercredi 4 février 2015

dimanche 15 mars 2015, par Groupe des élus IDÉES Pour Beaumont, le bureau

Il y a tout juste un mois, un mouvement populaire sans précédent depuis la Libération défilait par millions dans les rues et les artères de toute la France. A cette occasion, des citoyens de sensibilité politique différente mais tous unis sous la bannière de la défense de la démocratie, des valeurs d’humanisme et de liberté d’expression ont affirmé avec force et dignité leur solidarité et leur douleur au regard des terribles attentats que la France venait de subir.

Depuis, si le temps de l’analyse des causes de ces événements a commencé, la classe politique nationale a dans sa grande majorité - dans un mimétisme saisissant - été au diapason des aspirations du peuple français. Dans cet élan d’unité nationale, même Sarkozy a su faire preuve d’un peu de retenue, c’est dire…

Au moment de démarrer ce premier conseil municipal de l’année 2015 en ce 4 février, difficile de ne pas penser aux soubresauts qui secouent et animent la société française depuis un mois.
Outre la trentaine de membres d’élus présents, auxquels il faut ajouter le directeur général des services et la secrétaire chargée des élus ainsi que le correspondant local du quotidien régional, on ne dénombrera seulement que six personnes présentes dans le public !
Une bien faible proportion donc de la population Beaumontoise, a fortiori si on la compare avec le sursaut citoyen évoqué plus haut. Si on peut regretter ce peu d’intérêt pour ce qui constitue pourtant le premier niveau de proximité de notre modèle démocratique, est-ce que pour autant les absents eurent tort ce soir-là ?

La démocratie française est malade comme on peut s’en rendre compte à chaque nouvelle élection par les taux d’abstention toujours plus élevés. Entre l’emprise technocratique et les querelles politiciennes, difficile de faire partager la notion d’intérêt général…

Le débat d’orientation budgétaire (DOB), premier point de ce conseil municipal fut l’occasion d’une intervention d’un membre de notre groupe (voir en annexes l’ensemble des interventions des élus ID).

Pour la deuxième délibération portant sur une autorisation d’ouverture de crédits, notre groupe a voté contre ne pouvant accepter de donner une carte blanche sans contrôle à la majorité municipale. En effet, impossible pour cette dernière de nous dire la destination prévue des 350 000 euros annoncés sur le marché à bons de commande.

La troisième délibération mise à l’ordre du jour avait pour objet la désignation des membres du conseil municipal pour siéger au sein du comité technique et comité hygiène sécurité et condition de travail. L’enjeu principal portant ici sur les deux places attribuées à l’opposition et occupées durant l’année écoulée par nos ex-partenaires lors des dernières élections municipales (Parti socialiste et Front de Gauche) : les deux élus PS et FDG associés avec ceux de la majorité ont été reconduites pour une nouvelle mandature.

Les autres délibérations firent l’objet d’un large consensus, notre groupe votant favorablement aux propositions présentées par la municipalité. Une manière de rappeler que notre rôle d’opposants n’est pas une finalité, mais que nous envisageons bien au contraire notre participation aux instances municipales dans une logique guidée vers le bien commun et l’intérêt général.

Une fois l’ordre du jour épuisé, l’espace consacré aux questions diverses fut l’occasion pour le Maire de faire une « information et communication » sur les différentes malfaçons liées à la livraison du nouvel Hôtel de Ville. Une intervention clairement à charge contre l’ancien Maire François Saint-André et son éventuel immobilisme sur ces questions lors de la livraison de ce nouvel édifice. On ne peut que regretter que Mr Dumeil qui a toujours voté les délibérations concernant les travaux de l’hôtel de ville, face de ce sujet l’objet d’une polémique stérile au lieu de proposer aux beaumontois des projets pour continuer d’améliorer leur cadre de vie.

Ce conseil municipal s’est terminé par une seule question citoyenne (là-aussi un élément révélateur…) émanant d’une des personnes présentes dans le public.
Si on ne partage pas forcément le propos de ce beaumontois de « tourner la page » sur l’épisode de la poste du Masage - véritable marqueur des différences d’appréciation des forces politiques locales, on rejoindra néanmoins notre concitoyen sur la nécessité d’être désormais tourné sur l’essentiel. Un message qui sonnait comme écho à celui envoyé par le peuple français le 11 janvier dernier…

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)