Accueil > Opinions > Racket sur les mutuelles

Racket sur les mutuelles

dimanche 16 octobre 2011, par Pierre Cassan

Pour chaque Français, le coût de la santé est une préoccupation majeure. Par contre, ce n’est pas le souci des élus de la majorité de droite. Et sans état d’âme, sans tambour ni trompette, ils ont voté une augmentation de la taxe sur les mutuelles de santé.

Ainsi, depuis le 1er octobre, cette taxe est portée à 7 %. Pour l’ensemble des mutualistes, cela équivaut à un milliard d’euros supplémentaire, soit six fois plus que la contribution exceptionnelle demandée au très hauts revenus. Et pourtant, les medias nous ont abreuvé de la soi disant solidarité des plus aisés, tout en cachant que les salariés mutualistes allaient être bien plus pressurés.

Ce mauvais coup fait suite à une série d’agressions anti-mutualistes. En effet, depuis 2008, le montant des taxes pesant sur les mutuelles a été multiplié par 20. Aujourd’hui, quand un mutualiste verse 100 euros, il y en a plus de 13 qui tombent dans les caisses de l’Etat. En toute opacité. Pour préserver les intérêts de quelques lobbys, bancaires par exemple ?. Et dans le même temps, les niveaux de remboursement de dépenses de santé ne cessent de décliner. Au-delà du scandale financier de cette mesure, il faut y voir une attaque idéologique frontale. Contre le socle de solidarité issue du Conseil National de la Résistance. Contre l’idée d’une politique de santé plus ouverte, plus accessible.

Vraiment, il est urgent de mettre l’Humain avant tout, au coeur de tout.