Accueil > Élections > Municipales > Municipales 2001 > Lettre n°3 - Janvier 2001 > Quelle école pour Beaumont

Quelle école pour Beaumont

mardi 2 janvier 2001, par le bureau

La commune assure l’entretien et la mise à disposition des moyens de fonctionnement (à l’exception des personnels enseignants) de l’enseignement primaire : si ce dernier à Beaumont est de qualité, des améliorations sont à envisager.

Les responsabilités de la commune

Le rôle des personnels communaux est indispensable à la bonne marche de nos écoles. Nous veillerons à mener ensemble une réflexion sur la qualité de l’interclasse de 11 h 30 - 13 h 30.

L’entretien des locaux et équipements incombe à la commune. Des travaux importants sont nécessaires dans les deux groupes scolaires de Jean-Zay et du Masage.

Concertation et responsabilisation

Un travail cohérent entre tous les partenaires - enseignants, personnels, parents, élus - ne sera rendu efficace que par la présence dans les instances de concertation et de décision (conseils d’écoles) d’un élu mandaté (adjoint aux écoles).

Le rôle du représentant des services techniques sera complémentaire pour aider à l’élaboration de projets et pour assurer le suivi des petits et gros travaux.

Transparence et équité

Espérées par tous les partenaires, ces valeurs sont indispensables et correspondent bien à notre éthique.

Chaque année, la commune alloue une dotation de fonctionnement par élève. Nous proposons que cette dotation soit comparable dans chaque groupe scolaire.

En dehors des subventions réservées aux voyages scolaires, un effort doit être fait pour favoriser les sorties culturelles et les actions pédagogiques ouvertes vers l’extérieur, en liaison par exemple avec la vie de la commune (patrimoine, histoire, animation) ou en collaboration avec des associations beaumontoises ...

Nous nous engageons à ce que les moyens en personnel communal soient équilibrés dans les deux groupes.

Les gros travaux

Des travaux importants sont nécessaires sur les deux groupes. Ils seront planifiés après concertation.

À l’école du Masage, cela va d’un préau indispensable à un agrandissement de la cantine, en passant par l’aménagement des cours ...

À l’école Jean-Zay, il y a lieu d’envisager un projet global qui inclurait la suppression des tristement célèbres préfabriqués, encore utilisés et la construction des salles de classe, d’une salle d’éducation physique, d’un accès couvert de la maternelle à la cantine, d’une extension de la cantine réservée aux enfants de la maternelle, des interventions sur les WC.