Accueil > Bulletins > Année 1998 > Bulletin - Décembre 1998 > Quatrième fête de la châtaigne

Quatrième fête de la châtaigne

mercredi 2 décembre 1998, par le bureau

Et voilà ! La 4e Fête de la Châtaigne du 17 octobre fait déjà partie du passé. Mais avant de tourner la page, rappelons les temps forts de cette journée qui vient concrétiser un an de travail de toute notre association.

Une riche animation musicale

Cette année, 4 groupes différents ont assuré la partie musicale. « Les Ménétriers » ont accompagné les plus gourmands qui, dès 15 heures, dégustent les châtaignes grillées (Cf. encadré) sous 5 chapiteaux dressés près de la salle des fêtes. Les cornets, préparés à l’avance, sont résistants et même élégants, siglés de la 4e Fête de la Châtaigne. Ils font souvent l’objet de commentaires favorables de ceux qui notent ce souci du détail et du « confort ». Les châtaignes disparaissent vite : le cru 1998 est supérieur au cru 1997 (mais nous n’y sommes pas pour grand chose, même si nous avons attentivement sélectionné la provenance de ces fruits). Pendant ce temps, le groupe « Cherchapaïs » entraîne enfants et parents de Bois-Beaumont à la Mairie à travers les rues. Nombreux sont les Beaumontois qui ont apprécié cette ambiance tonique et optimiste.

En fin d’après-midi, les musiciens de « La Réveillée » accompagnent d’une douce musique les amateurs de soupe à la châtaigne alors que la nuit tombe. Enfin la soirée vibre aux rythmes du bal populaire animé par l’orchestre de Lucette Eberlé. Signalons d’ailleurs que seule cette dernière animation était payante, au tarif très raisonnable de 20 francs.

Une ambiance chaleureuse

Voilà le point essentiel. Peu à peu, des habitudes se prennent et les rencontres sont nombreuses. Les discussions vont bon train autour d’un verre de châtaignier ou des petits gâteaux confectionnés pour vous (Ah, les petits choux à la crème de châtaigne !). Les plus « acharnés » restent pour se restaurer avec des sandwiches variés. Le service est discret et efficace ; des liens se créent dans une atmosphère détendue. Cette convivialité est d’ailleurs remarquée par les nombreux élus de gauche de l’agglomération qui sont venus goûter avec nous ce moment privilégié.

Maintenant, IDÉES Pour Beaumont réfléchit déjà à la 5e Fête de la Châtaigne. Nous resterons attentifs à vous offrir un moment de qualité, de plaisir simple mais partagé.

Il nous reste donc à vous donner rendez-vous pour l’édition 1999.