Accueil > Élections > Municipales > Municipales 2001 > Lettre n°2 - Décembre 2000 > Les Beaumontois n’ont pas ... la mémoire courte

Les Beaumontois n’ont pas ... la mémoire courte

vendredi 1er décembre 2000, par le bureau

Le 2 mars 1999, le Tribunal Administratif rend un jugement important : plusieurs délibérations (4) prises par toute la droite beaumontoise sont annulées pour non-respect du Code des collectivités territoriales. C’est la conclusion logique d’un recours formé par le groupe Union-IDÉES Pour Beaumont. En effet, depuis plusieurs mois nos élus étaient confrontés aux manœuvres illégales de la majorité. Il fallait que cela cesse. C’est une preuve du sérieux et du courage de nos élus. C’est aussi la confirmation de nos propos : l’ensemble de la majorité a méprisé les droits reconnus par la Loi. C’est regrettable.