Accueil > Édito > Législatives 2007 : les enjeux du scrutin

Législatives 2007 : les enjeux du scrutin

jeudi 7 juin 2007, par le bureau

L’échec de la gauche (des Gauches) pour les élections présidentielles est perçu comme un échec idéologique : les projets de la Droite musclée, qui se compromettent souvent avec ceux de l’extrême droite lepéniste, vont être mis en place par le Gouvernement de Sarkozy et de ses fidèles. Les quelques postes « d’ouverture » risquent de n’être, dès le lendemain des législatives ou plus tard au final, que des faire-valoir et des cautions populaires.

La gauche, les Gauches doivent se ressaisir. Pour cela, il faut s’appuyer sur le terrain, sur les gens, la où la Gauche a mis en place des politiques qui se démarquent réellement de celles de la droite.

Dans les municipalités, comme à Beaumont, dans les départements et les régions, il existe ces forces de Gauche qui œuvrent au service de nos concitoyens, pour les solidarités, pour des politiques respectueuses de l’environnement, du développement durable, de la qualité de la vie, et pour l’épanouissement de tous.

Ce sont ces valeurs qu’il faut mettre en avant, c’est sur elles qu’il faut appuyer l’action politique. Les hommes et les femmes qui les défendent aujourd’hui doivent recevoir notre confiance.

La Droite, derrière son masque « people » et populiste, veut mettre en œuvre des mesures dures pour notre pays et particulièrement pour les plus défavorisés, les plus fragiles, les plus faibles. Ce n’est pas ainsi que l’on construit une France plus juste et plus humaine, une France apaisée et fraternelle.

Avec IDÉES pour Beaumont, votons pour celles et ceux qui défendent honnêtement les valeurs de notre République.

Messages

  • Un simple appel à une participation plus active au second tour.... que les abstentionnistes pour cause de Brennus manquant, nous reviennent en force....

    Fabrixe

    54 pour Royal, 46 pour sarkozy, pas besoin d’etre comptable, pour voir qui on veut ici....
    notre élu n’est pas hongrois, fait pas 1m62, nous on a pas fais ce choix, on veut pas d’votre nerveux
    j’ai voté, 1 fois , 2 fois, j’y ai mis toute ma foie, mais devant le résultat, j’ai envie de crier ça...
    ...j’suis plus français..j’suis plus français....j’suis beaumontois...
    (extrait d’un titre, prévu pour la fete de la chataigne..sur la musique de RENAUD...Société ...pour les initiés...)