Accueil > Actualités > La bombe de la dette étudiante

La bombe de la dette étudiante

Conférence de François Delapierre

dimanche 17 novembre 2013, par Pierre Cassan

Mercredi 20 novembre à 17 heures, au pôle Tertiaire La Rotonde, à l’École de Droit et de Science Politique, François Delapierre, secrétaire national du Parti de Gauche donnera une conférence intitulée “La bombe de la dette étudiante”.

Après la crise des subprimes de 2008, une nouvelle bulle financière se prépare à exploser : celle de la dette étudiante. Elle est le fruit pourri de la marchandisation, rampante ou assumée, de l’université. Alors que le temps des études devrait être celui d’une émancipation intellectuelle et sociale, il devient le sas d’entrée dans une prison pour dette. Au Québec, en Grande-Bretagne, au Portugal, en Tunisie... étudiants et jeunes précarisés se sont mobilisés contre la dégradation des diplômes et la déqualification des diplômés. C’est un bras de fer planétaire aux enjeux immenses pour toute la société. Déjà, l’université française est minée par cette nouvelle contradiction du capitalisme.

Non à la LRU 2 !

La LRU votée dès l’été 2007 est la loi emblématique du quinquennat de Nicolas Sarkozy

Le gouvernement Hollande n’a pas abrogé la loi LRU car le Parti Socialiste a toujours défendu l’autonomie des universités. Le budget voté en décembre n’est pas à la hauteur des besoins. Le nombre d’Universités en déficit n’a jamais été aussi important.

Malgré la mise en concurrence désastreuse des universités, la Ministre Mme Fioraso amorce le 20 mars 2013 une loi LRU 2. Au nom de l’austérité, l’État ne veut pas investir davantage : les universités sont priées de faire payer les étudiants pour remplir les caisses. La machine qui augmente les droits d’inscription, marchandise les diplômes et endette les étudiants doit être enrayée.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)