Accueil > Édito > L’égalité est-elle toujours un progrès ?

L’égalité est-elle toujours un progrès ?

jeudi 20 mars 2003, par le bureau

On peut se poser la question. En effet, au nom de l’égalité hommes-femmes, la plupart des parlementaires français viennent de voter en faveur du travail nocturne des femmes. Désormais, outre les métiers de la santé et certains secteurs agricoles, le travail des femmes durant la nuit pourra être exigé par un employeur.

La directive européenne de 1976 vient d’être votée et va entrer dans le Code du Travail.

Pourtant, toutes les études le confirment : les effets négatifs sont très nombreux, tant en termes de santé publique que pour la vie personnelle et familiale des intéressées.

« L’Europe sera sociale » affirmait Michel Rocard. Le vote de la majorité de nos parlementaires (en particulier des socialistes) met fin à une disposition qui remontait à la fin du XIXe siècle.

Plus d’un siècle après, nous considérons pour notre part qu’il s’agit en aucun cas d’un progrès mais d’une régressions déplorables. Seul détail positif (mais plutôt sordide), les femmes enceintes bénéficieront d’un dispositif moins contraignant. On est content pour elles !!!