Accueil > Élections > Municipales > Municipales 2001 > Lettre n°3 - Janvier 2001 > Interview de Françoise Monier

Interview de Françoise Monier

mardi 2 janvier 2001, par le bureau

Françoise MonierQuestion : Françoise, pouvez-vous vous présenter ?

Françoise Monier : Beaumontoise de naissance, j’ai vu l’évolution de Beaumont depuis le gros bourg de mon enfance à cette ville de plus de dix mille habitants qu’elle est devenue, sans unité, sans âme, sans caractère...

Il ne s’agit pas de faire du passéisme, mais notre cité avait les atouts pour connaître un essor tout autre.

Q : De quand date votre engagement ?

FM : En mars 1989, j’ai répondu favorablement à l’appel de François Saint-André, de Claudette Bonnin, de Paul Colombier et de quelques-uns encore pour “faire changer les choses” à Beaumont. IDÉES Pour Beaumont voyait le jour.

La volonté de faire de la politique autrement, en équipe, en appliquant les valeurs auxquelles je suis attachée ( solidarité, respect, rigueur, tolérance...) a guidé notre travail et notre action depuis.

Élue conseillère municipale depuis juin 1995, j’ai été confortée dans mes certitudes : il y a beaucoup à faire dans tous les domaines de la gestion de la vie communale, à commencer par la démocratie au quotidien, par l’écoute et le respect des Beaumontois. Et pour un mieux vivre, des plus petits aux plus âgés bien trop oubliés, nous oeuvrerons à la réalisation du programme que nous vous présentons depuis ces derniers mois.

Q : Comment voyez-vous votre rôle au Conseil Municipal ?

FM :
Parmi les dossiers que nous serons amenés à gérer, celui de l’école me reviendra plus particulièrement. Investie dans ce secteur, j’aurai le souci de répondre au mieux aux attentes des enfants, des parents, des enseignants et des personnels en toute transparence, de respecter les décisions prises et de mettre en place les moyens nécessaires à leur réalisation.