Accueil > Élections > Municipales > Municipales 2001 > Lettre n°2 - Décembre 2000 > Fêtes et cérémonies nationales : une autre pratique est possible

Fêtes et cérémonies nationales : une autre pratique est possible

vendredi 1er décembre 2000, par le bureau

Flor Do MinhoPlusieurs dates de l’histoire française font l’objet de commémorations légales. Mais au-delà du rituel et sans âme dépôt de gerbes aux différents monuments aux morts de Beaumont, nous souhaitons que le devoir de mémoire soit développé. Les événements évoqués par le 14 juillet, le 11 novembre, la journée des déportés ou le 8 mai par exemple font partie du patrimoine historique et culturel national.

À ce titre, ils méritent une vraie participation populaire. Nous inciterons donc les anciens à faire partager leurs souvenirs et leurs expériences, à établir un lien entre les générations, à rencontrer des jeunes qui connaîtront ainsi le sens de la fête commémorée. Diverses manifestations (expositions par exemple) marqueront symboliquement ces dates.

À l’occasion du prochain 14 juillet, nous proposons d’inscrire la devise de la République sur le fronton de l’Hôtel de ville.