Accueil > Bulletins > Année 2006 > Bulletin - Décembre 2006 > Fête de la châtaigne

Fête de la châtaigne

vendredi 1er décembre 2006, par le bureau

Une châtaigne
IDÉES pour Beaumont remercie toutes celles et ceux particulièrement nombreux cette année qui ont fait, de cette douzième fête de la châtaigne, un magnifique succès. Le soleil était aussi de la partie qui ne voulait pas manquer de baigner de sa lumière les danseurs, danseuses et percussionnistes du remarquable groupe de batucada, Sambagogo lors de son défilé de La Mourette à Boisbeaumont ou pendant sa prestation devant l’hôtel de ville.

Changement de répertoire ensuite avec M.-C. Tartaix, qui sut faire partager sa passion pour les grandes chansons du répertoire alors que, dans une ambiance conviviale, les cornets de châtaignes, le jus de pomme ou les pâtisseries satisfaisaient les appétits et que les plus jeunes s’adonnaient aux multiples activités proposées par la Maison des Jeux de Clermont.

Puis vint le moment, bref et sans emphase, des discours ... Celui de François Saint André, Maire de Beaumont, d’ Alain Brochet, Maire de Ceyrat et Conseiller Général de notre canton, de Roger Gardes, maire de Saint Genès Champanelle et de Madame Sauges, députée de la première circonscription . A noter également la présence de madame Lacombe , Conseillère Générale et de Madame Michèle André, Vice-Présidente du Sénat, les conseillers municipaux représentant « la force d’Aubière », Christian Sinsard et Montserrat Forte ainsi que Gérard Bohner pour la LCR et Roger Bichon, secrétaire du PCF à Beaumont. Madame Mialon, pour le Réseau Education Sans Frontière, rappela le combat mené contre le expulsions arbitraires de jeunes gens scolarisés. Après l’apéritif offert à tous, de nombreux convives se retrouvèrent autour du buffet avant que les danseurs n’envahissent la piste au son de l’orchestre de Richard Ligerot.

Notre association qui reste fidèle au principe de gratuité est fière d’avoir pu réunir autant de gens, des plus jeunes aux plus âgés, pour un après-midi qui fit chaud au cœur de tous avant les frimas hivernaux.