Accueil > Actualités > Éloge à Thérèse

Éloge à Thérèse

Par Geneviève Da Maia

mardi 9 décembre 2014, par le bureau

JPEG - 183.9 ko
Thérèse De Froment

Thérèse, adhérente de longue date à l’association, nous a malheureusement quitté ce week-end. Nous avons évidemment une pensée pour toute sa famille. Nous pouvons les soutenir en allant au crématorium du Crouel, vendredi à 13 heures.
Voici un texte écrit par son amie, Geneviève Da Maia.

Thérèse nous devons penser à toi comme une présence réelle auprès de nous.

Tu nous as tant donné, discrètement, humblement que nous ne pourrons jamais assez l’exprimer.

Tu nous as donné à tous la force de continuer.

Quand nous pensons à toi il y a des mots qui viennent :

Rigoureuse, toi qui savais si bien remettre une discussion sur les rails quand nous étions parties en dérives et bavardage, tu nous gendarmais gentiment.

Persévérante, tu ne lâchais jamais, il te fallait aller jusqu’au bout.

Maternant sans mièvrerie, tu as toujours su faire preuve de courage, d’ailleurs pour nombre d’entre nous tu étais « notre « Thérèse.

Combative, ton amour de l’humain, qu’il te ressemble ou non, te poussait à te battre pour la justice et l’équité, le respect et le droit.

Mais il y a un mot qui te résume et c’est BIENVEILLANTE. Tu faisais confiance aux gens, tu ne les jugeais pas, tu donnais toujours une autre chance à ceux qui agissaient mal.

Bienveillante tu l’as été avec les enfants qui t’ont été confiés et dont tu as marqué l’esprit de qualités humaines.

Bienveillante avec tes collègues, qui ont toujours trouvé une oreille attentive et de l’aide quand elles avaient besoin.

Bienveillante avec tous ces inconnus au secours desquels tu as participé concrètement et symboliquement. Démarches, manifestations, pétitions, aides matérielles et morales, accueil.

Chacun de nous ne connait qu’une infime partie de tes combats, de tes gestes de solidarité. Tu ne faisais défaut à personne, et sans jamais en tirer gloire ou avantage.

Si nous sommes infiniment tristes de te dire adieu, nous sommes heureux d’avoir croisé ta vie, d’avoir eu le privilège de partager des instants avec toi et d’avoir bénéficié de ta lumineuse amitié.

Merci Thérèse notre précieuse amie.

Portfolio

  • Thérèse De Froment
  • Thérèse et René De Froment
  • Thérèse De Froment

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)