Accueil > Bulletins > Année 1999 > Bulletin - Juin 1999 > Éditorial : faut-il se désintéresser de la politique

Éditorial : faut-il se désintéresser de la politique

mardi 1er juin 1999, par le bureau

« Ras-le-bol, tous pareils », voilà des expressions souvent entendues qui émanent de tous ceux qui sont désabusés par la politique. Faire de la politique est souvent mal vu, voire présenté comme infamant. Parfois même, cette critique émane des meilleurs représentants du carriérisme politique. N’est-ce pas le cas d’A. Dumeil qui depuis des années vit dans ce milieu, en essayant d’accumuler les mandats ? Il est hélas vrai que la vie publique donne parfois à méditer et que les « affaires » risquent d’entraîner une désaffection vis-à-vis de la politique. Et ce n’est pas une bonne chose pour la démocratie. À IDÉES, nous revendiquons une autre approche. Les citoyens que nous sommes, doivent s’approprier la vie de la cité en toute transparence. C’est le sens de notre action.