Accueil > Édito > C’était dit

C’était dit

dimanche 15 février 2009, par Le Groupe IDÉES Pour Beaumont

Moins d’un an après notre reélection, il est déjà possible de noter que les engagements pris sont tenus. Nous disons ce que nous faisons, nous faisons ce que nous avions dit.

Les grandes infrastructures communales

Nos publications électorales citaient au premier rang : le Cœur de Ville. La réflexion se mène grâce à vous, par une large concertation (plusieurs centaines de visiteurs ont pris connaissance de l’avant-projet). Ensuite, la démarche de rénovation de l’ensemble sportif de l’Artière est lancée avec la recherche d’un programmiste qui consultera les usagers afin de définir un projet architectural. Le bourg connaîtra en 2009 un effort sans précédent qui se traduira dans des réalisations concrètes. Les améliorations des réseaux (en particulier l’assainissement) se poursuivent et font l’objet d’une programmation pluri-annuelle. Enfin les écoles bénéficieront de travaux considérables comme cela est le cas depuis 8 ans. Quant à l’accueil des plus jeunes, il est amélioré depuis fin janvier par l’ouverture du multi-accueil de La Mourette.

Le cadre de vie

Les affichages annoncés sont lancés : préparation d’un nouveau maillon du Chemin Vert, préservation de La Châtaigneraie, effort en matière de modes doux de déplacements, poursuite de la prise en compte des personnes à mobilité réduite, lancement de l’aménagement de l’espace de la rue des Noyers. Pareillement notre volonté de développer le droit au logement se traduira par des logements en centre bourg et en lisière du Coeur de Ville. Ces projets phares de notre campagne électorale sont déjà mis sur les rails. Il faut maintenant laisser le temps de leur réalisation.

Des pratiques qui irritent

Souvent (trop souvent), les citoyens constatent que les élus ne respectent pas leurs engagements. À IDÉES Pour Beaumont, nous ne mangeons pas de ce pain. Nous avons fait des annonces. Elles étaient claires, connues, répétées. Elles sont mises en œuvre. C’est ainsi qu’on peut rompre avec des pratiques politiciennes éculées.

Messages

  • La crise, tout va mal !

    Les couches basses et moyennes des ménages en subissent directement et concrètement les conséquences au quotidien.

    Merci de les aider par cette augmentation de la taxe d’habitation !

    Comme vous le dites si bien « Nous disons ce que nous faisons, nous faisons ce que nous avions dit » quoi qu’il en coûte pour les Beaumontois.

    Communiquez donc sur l’augmentation des impôts comme sur le projet cœur de ville.

    Avec cette augmentation vous pourriez maintenant écrire : nous faisons aussi ce que nous n’avions pas dit !!