Accueil > Opinions > Battements d’ailes et fascination teutonne ...

Battements d’ailes et fascination teutonne ...

mardi 31 janvier 2012, par Jiherre

Il y a chez notre Président tous les errements du papillon au vol guidé par quelque nouvelle lumière pour éclairer son présent et, il a la naïveté de le croire, son futur ... Aussi, après avoir visité Georges Bush en début de mandat, alors que les plus futés prenaient soin d’éviter ce dernier car pressentant sa défaite, s’est-il trouvé, en fin d’exercice, une nouvelle source de lumière et d’inspiration, en la personne de la rayonnante Angela ...

Et notre récent héraut de la toute puissance germanique de s’emballer avec la légèreté, les approximations et les inexactitudes qui lui sont, hélas, habituelles ... Angela, reconnaissante de susciter une telle ferveur, sentiment qui ne lui est peut-être pas si fréquent, viendra soutenir son nouveau laudateur lors de la campagne présidentielle, la servilité du Président méritant bien la solidarité de la Chancelière ...

À l’heure où il est bon d’ironiser sur la prétendue mollesse du candidat socialiste, qui pourrait lui préférer la fragilité du papillon ?