Accueil > Vos élus > Un maire méprisant, condescendant et menteur

Un maire méprisant, condescendant et menteur

vendredi 21 décembre 2018, par François Saint-André

Une œuvre de l’artiste Valérie Du Chéné avait été installée, lors du mandat précédent, dans le parc Bopfingen entourant l’Hotel de Ville de Beaumont : le « Belvédère » et les « Éclats de paysage », avec le financement du Ministère de la Culture dans le cadre d’une Commande Publique de l’État.

Dans la perspective des travaux de réaménagement de la salle des fêtes, l’artiste avait donné son accord pour un déplacement temporaire, mais jamais pour une réinstallation définitive qui dénature l’esprit de l’œuvre, ne serait-ce que par le fait que les « grands paysages » vus au nord du parc (le Puy de Dôme et la cathédrale de Clermont) ne sont plus visibles depuis le nouveau positionnement de l’œuvre « Belvédère ».

Lors du Conseil Municipal du 18 décembre, le maire, tout en ironisant encore une fois sur l’art contemporain, a réaffirmé que l’artiste avait donné son accord, et cela contre toute vérité. À noter que la ville est contractuellement liée au Ministère de la Culture qui a financé en grande partie cette installation. Le maire a donc des obligations sur lesquelles il ne peut pas « s’assoir » !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Lien hypertexte

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d’informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)