Accueil > Opinions > Oh, oh, oh, mon bateau... partie 3

Oh, oh, oh, mon bateau... partie 3

mercredi 12 décembre 2018, par Jiherre

La vie de tempête …

Il y a peu, le Jupiter semblait filer inexorablement, insensible aux vagues insoumises ainsi qu’aux faibles vents contraires d’une opposition bien anémique... Alors que notre jeune commandant rayonnait de toute sa suffisance, un formidable soulèvement, un puissant tsunami social secoua le navire, le ballotant comme un fragile esquif... Empêtré dans ses certitudes, convaincu de sa toute puissance et persuadé de son impunité, notre grand naïf ne réagit guère... Préférant voyager en terres étrangères, où les gazettes à sa solde nous le disaient triomphant, que d’affronter des gueux bien mal encordés, il feignit d’ignorer les secousses telluriques pourtant de plus en plus fortes montées des fonds abyssaux ... Ses jeunes officiers, aussi soumis qu’inexpérimentés, semblaient désemparés, attendant en vain que leur maître à penser en vînt à prendre la mesure du désastre... Ce qu’il fit tardivement en balançant quelques piécettes à le populace tout en feignant acte de contrition... Que notre jeune commandant ne pense pas s’en tirer à si bon compte... La misère et le mépris ne sauraient être soldés de menue monnaie, et à la fortune qu’il ne veut pas taxer pourrait succéder sa propre infortune...