Accueil > Édito > Écho de campagne

Écho de campagne

lundi 4 décembre 2000, par François Saint-André

La réunion publique de la liste UNION-IDÉES Pour Beaumont consacrée à la politique sociale a remporté un bon sucès : le 30 novembre dernier, une bonne soixantaine de nos concitoyens ont assisté au débat avec des questions très pertinentes de la salle et des réponses claires des intervenants de la tribune. Monique Verdier, responsable du dossier, accompagnée de Christian Bernaud et de Paul Colombier ont su apporter les précisions attendues.

La constitution de notre liste est désormais engagée derrière moi-même en tant que tête de liste, avec une équipe nombreuse et soudée, regroupant toutes celles et tous ceux qui, issus de différentes composantes d’une gauche généreuse et pluraliste, veulent faire gagner les idées de solidarité, de progrès social et d’écologie sur notre commune.

Les élus sortants du groupe UNION-IDÉES Pour Beaumont, Monique Verdier, François Monier, Michel Dugay, s’y retrouvent bien sûr.

Une réunion s’est récemment tenue avec les représentants locaux du Parti Communiste. Les uns et les autres se sont retrouvés d’accord pour se présenter ensemble dès le premier tour. Pour le deuxième tour, nous réaffirmons notre volonté de fusion entre toutes les composantes de la gauche afin que puisse se construire une alternative nouvelle à Beaumont.